Règles de l'École Douce Familiale pour les parents

Plutôt on commence — mieux c’est!

Jusqu'à 5 ans l’enfant est comme une pâte à modeler. Ce qui est semé à cet âge donne son reflet à l'âge plus mûr. En même temps, l’enfance donne de grandes marges pour la correction, il faut en profiter à temps.

Comment est-ce qu’on commence?

Il faut un minimum pour commencer: le désir, les vêtements pratiques (pour un adulte comme pour un enfant), les chaussettes propres (on travaille sans chaussures) et un peu d’effort pour s’inscrire et venir au cours. Chaque parent doit assister au minimum à deux cours (l'enfant peut être présent). On peut commencer les cours dans un groupe de famille et dans un groupe d’adulte en même temps, mais il vaut mieux que l’adulte se familiarise d’abord avec la méthode.

Il n’est pas obligatoire

de copier exactement un exercice, on peut le remplacer par un autre qui est plus familier, on peut échanger les rôles avec un enfant, rester assis en câlin avec lui, être content pour d’autres participants, jouer avec son enfant, c’est-à-dire, allumer sa pensée créative. Entraînez délicatement votre enfant dans le joyeux remue-ménage ! Nous, les adultes, avons grandi avec «il faut «. On essaie d'éduquer les enfants et avec cela on crée des blocages au lieu de simplement jouer avec plaisir.

Pendant les cours on peut / il faut:

  1. entrainer et jouer
  2. féliciter pour chaque bonne chose faite
  3. faire beaucoup de câlins, être tactile
  4. prendre plaisir
  5. expliquer avec amour
  6. montrer l’exemple
  7. encourager

Ce qu’il ne faut pas faire:

  1. être paresseux et se cacher
  2. s’acharner
  3. apprendre ce que tu ne sais pas faire toi-même
  4. forcer
  5. discuter de l’enfant en sa présence
  6. apporter des jouets et de la nourriture
  7. tomber dans l’excès

UN GARÇON DE 2 ANS ET DEMI EST MONTÉ TOUT EN HAUT D’UNE ÉCHELLE, IL S’EST EMPORTÉ CAR AVANT IL MONTAIT SEULEMENT A LA MI-HAUTEUR. IL N’A MEME PAS COMPRIS COMME IL EST ARRIVE SI HAUT. JE VOIS QU’IL A PEUR, IL DIT: «REGARDE MAMAN!» J’INTERVIENS: «SEULEMENT CELUI QUI EST TRES COURAGEUX AURAIT PU MONTER SI HAUT». IL EST DESCENDU, MAMAN LUI A DONNE UN CALIN.

Galina Abachkina Galina Abachkina

Éducateur, Rostov-on-Don

Les petits enfants sont toujours très attachés à leurs parents. Ils ne savent pas travailler dans le groupe et commencent à peine à interagir avec les autres enfants. Les enfants jusqu'à l'âge de 7 ans apprennent principalement par l’imitation, et regardent d’abord leurs parents et seulement après, l’entraîneur. Si l’enfant au début (même pendant 2−3 mois) ne participe pas aux cours, et même, ne regarde pas les autres, il s’imprègne quand même de l’ambiance et il entend tout. Plus tard, d’abord à la maison, puis pendant la promenade, à la garderie, dans son interaction avec la famille, les invités etc, il commencera à appliquer les informations reçues aux cours. À ce stade, le but de l’adulte est de travailler plutôt pour lui-même, essayer tous les exercices lui-même pour pouvoir aider l’enfant à les assimiler. De plus, si l’enfant voit que maman (papa) aime, donc cela doit être vraiment rigolo et agréable.

En aucun cas on ne doit forcer les enfants à travailler ou les gronder. L’entraineur organise le cours de façon à ce que tous les participants soient engagés dans des jeux très courts (3−5 minutes), car les petits enfants ne peuvent pas se concentrer très longtemps. Il faut être prudent, ne pas laisser passer les choses, car nos enfants (surtout les enfants des grandes villes) n’ont pas cette possibilité unique que nous avons eue: recevoir l’attention et les caresses des deux parents, jouer dans la cour avec les enfants sous la surveillance des plus grands, courir sur l’herbe non-poussiéreuse, inventer des jeux et des amusements. Les enfants d’aujourd’hui se courbent devant l’ordinateur, absorbent la publicité et n’ont pas le temps de courir suffisamment et de communiquer avec les autres enfants. Nous ne voulons pas de robots avec un corps mou. On va essayer de combler ces lacunes et donner à nos enfants ce qui est nécessaire pour leur développement normal.